[<<]    [?]    [>>]
Chèvrefeuille

Noms

Chèvrefeuille
Lonicera Sp.
Chèvrefeuille à balais
L. Xylosteum L.
Chèvrefeuille noir
L. Nigra
Chèvrefeuille des Alpes
L. Alpigena
Chèvrefeuille des haies
L. Periclymenum
Chèvrefeuille des chèvres
L. Caprifolium

Famille

Angiosperme Dicotylédone Caprifoliacées

Caractéristiques

Plantes ligneuses ou sous ligneuses, tiges robustes., Feuilles simples non dentées, corolles en tube de 1 à 5 cm. Fleurs par 2 ou par paquet. Il existe deux types de chèvrefeuilles : a)- ceux à floraison en bout de rameaux. Ce sont des formes sarmenteuses, lianoïdes et plus ou moins volubiles. Les fleurs sont grandes (5 cm), groupées, odorantes (d'où les variétés cultivées). Les fruits rouges sont groupés. Du fait du rapprochement, certains fruits avortent d'où une infrutescence déformée. L. periclymenum, tige volubile, jusqu'à 10 m. Très enroulée sur tout support (ne tient pas seule). Feuilles opposées, sessiles, vaguement pubescentes. Les feuilles en dessous des inflorescences sont libres. Fleurs non soudées 2 à 2 par leur base. Corolle blanc-jaunâtre, baies rouges. L. caprifolium, tige plus conséquente que la précédente. Feuilles molles, les supérieures soudées 2 à 2. Grandes fleurs (5 cm), blanc-jaunâtres parfois lavées de pourpre. Fruits rouges en groupe Jusqu'à 4 m. b)- ceux à floraison tout le long du rameau. Ce sont des plantes buissonnantes dressées. Les fleurs, petites (1 cm), sans odeur vont par 2. Les fruits très proches se soudent soit légèrement (L. xylosteum et L. nigra), soit totalement (L. alpigena) : L. xylosteum,(1 m) rameaux creux, feuilles ovales, pétiolées, velues. Fleurs blanc-rosé mélé de jaune, 2 lèvres beaucoup plus longues que le tube. Fruits rouges brillants et juteux, à peine soudés (grosseur de la groseille). L. nigra, (1 m) rameaux pleins, feuilles et fleurs, blanches lavées de rose, glabres, de 1 cm, sans odeur. Fruits juteux, brillants, faiblement soudés par 2. L. alpigena, (0,5 m) plante buissonnante, feuilles entières glabres à pointe courte. Fleurs rouge brunâtres, à deux lèvres très marquées (1,2 à 1,8 cm). Les 2 fruits (rouges) sont entièrement soudés pour n'en donner qu'un seul (présence des deux insertions florales sur le fruit : deux points noirs). Grosseur d'une petite cerise.

Toxicité

Toute la plante est toxique (surtout les fruits).

Troubles possibles : vomissements, diarrhées, sueurs, tachycardie, coma. Des cas MORTELS décrits.

Biotope

En plaine : L. xylosteum, L. caprifolium, L. periclymenum. Bois clairs, lisières de bois, haies. Jusqu'à 700 m. En montagne : L. nigra et L. alpigena, bois humides, rocailles (pour alpigena). Attention : L. nigra a le même biotope que la myrtille, ces baies ont la même forme et la même couleur, L. alpigena a un fruit très semblable à une petite cerise et ses feuilles ressemblent à celles du cerisier. Les fructifications estivales de ces deux plantes peuvent tromper plus d'une personne

[<<]    [?]    [>>]