[<<]    [?]    [>>]
Aconit

Noms

Aconit
Aconitum Sp.
Aconit Loup
A. Vulparia Rchb.
Aconit Napel
A. Napellus L.
Char de Vénus
Aconitum Sp.

Famille

Angiosperme Dicotylédone Renonculacées

Caractéristiques

Sept à huit espèces en France. Toutes toxiques. A. NAPELLUS. Plante vivace, atteignant 1,50 m. Racine en forme de navet noir (nappellus, de napus = rave). Feuilles à longs pétioles, en éventail, découpées en 5 segments eux mêmes redécoupés en fines lanières. Enflorescence bleue en grappe au bout de la tige principale. 5 sépales pétaloïdes, le supérieur en forme de casque, 2 pétales normaux et 3 avortés. Nombreuses étamines. 5 follicules contiennent de nombreuses graines brillantes. A. VULPARIA. Feuilles moins divisées que la précédente (5 à 7 lobes). Fleurs jaunes, casque en tube cylindrique ou conique.

Toxicité

Alcaloïdes diterpéniques (0,5 à 1,5% de la masse de la racine). Le principal est l'aconitine. Teintures utilisées contre les névralgies faciales (risques très graves avec les surdosages).

Troubles possibles : plante redoutable, l'une des plus dangereuse de la flore de France. Toute la plante est vénéneuse par ses alcaloïdes. 2 à 3 g de racine = MORTELLE. Confection de bouquets dangereuse, risque de porter à la bouche : - engourdissement des muqueuses ; - troubles de l'équilibre ; - dépression cardiaque.

Biotope

Bois, rocailles. Assez rares. 300 à 2300 m.

[<<]    [?]    [>>]