[<<]    [?]    [>>]
Vératre blanc

Noms

Vératre blanc
Véraire
Ellébore blanc
Vérine
Veratrum Album L.

Famille

Angiosperme Monocotylédone Liliacées

Caractéristiques

Plante herbacée, vivace grâce à un rhyzome épais. Les racines sont nombreuses et blanchâtres (très blanches à la cassure) Tige très raide (50 à 150 cm), portant des feuilles alternes, plissées, engainantes sur plusieurs cm. Tige terminée par un épi de petites fleurs verdâtres. Le fruit est une capsule à trois pointes. Différences Vératre Gentiane jaune Vératre Gentiane Feuilles alternes Feuilles opposées Fleurs verdâtres en épi terminal Fleurs jaunes à la base des feuilles Racines nombreuses sur rhyzome court Racines trapues (2 à 6 cm)

Toxicité

Alcaloïdes. Toute la plante est toxique. 0,2 à 1% dans les parties aériennes, 1,5% dans le rhyzome. Alcaloïdes du type stéroïdique (jervine : alc. majoritaire).

Troubles possibles : au tableau A comme hypotenseur et vasodilatateur. Les doses efficaces sont très proches des doses toxiques. Mortel pour le bétail, poison de flèches dans l'antiquité, poudre insecticide. Intoxication : irritation des muqueuses, vomissements, hypersudation, hypotension, dépression respiratoire, hallucinations. MORTELLE.

Biotope

Prairies, clairières de montagne, alpages. Très répandue. 800 à 2000 m. Même biotope que la gentiane jaune.

[<<]    [?]    [>>]